Au cœur de la nature en Arménie avec Marine

Posted by: Naomi Category: Non classé Tags: , , , , 0 Post Date: 2020-04-06

Au cœur de la nature en Arménie avec Marine

 

Voilà bientôt 6 mois et demi que Marine a débuté un projet de volontariat en Corps Européen de Solidarité pour une durée d’un an en Arménie. Aujourd’hui elle nous partage son quotidien, ses anecdotes et sa passion pour la photographie à travers quelques clichés qu’elle a réalisé sur son projet. Rien de plus apaisant que d’admirer la nature en cette période de confinement. Vous ne pensez pas ?

 

 

Son projet ? Marine réalise un volontariat d’un an à Erevan, la capitale de l’Arménie, au sein du Jardin Botanique de la ville qui s’étend sur 80 hectares. Il accueille un arboretum, un herbarium et divers représentants de la flore locale.  Marine est arrivée fin septembre sur son projet, elle n’a donc pas encore eu l’occasion de travailler à l’extérieur.  En attendant, elle s’est occupée de la collection de bois d’Arménie (les mettre dans le congélateur pendant 10 jours puis les ranger dans l’ordre), de la collection de fossiles (les laver et les répertorier), de la data base de toutes les plantes d’Arménie et du Caucase à rentrer sur un tableau excel et encore pleins d’autres choses. Pas le temps de s’ennuyer, même en hiver !

Des anecdotes? 

Elle nous en partage deux.

“Avec Moïra et Esther nous nous sommes bien amusées avec des animaux grandeur nature en faux gazon, j’ai fait des photos très drôles avec elles.”

A Noël, Marine et sa famille ont passé un super réveillon avec les volontaires présents sur le projet. “Mes parents étaient là, ils ont passé le meilleur réveillon de leur vie ! Nous étions une vingtaine et chacun avait cuisiné une spécialité culinaire de pays différents. “

Si elle devait citer trois points positifs ? Les paysages, le jardin botanique et les personnes du dortoir.

Si elle devait citer trois points plus compliqués à vivre ? L’apprentissage de l’arménien et la vétusté du dortoir.

Merci à toi, Marine, de nous faire voyager à travers ton témoignage et ces jolies photos.

Comme Marine, si vous avez entre 18 et 30 ans et que vous résidez en Europe saisissez votre chance pour réaliser un volontariat avec le Corps Européen de Solidarité (anciennement Service Volontaire Européen). L’avantage de ce dispositif ? La Commission Européenne finance ton projet afin que la mobilité internationale soit accessible à tous, sans condition de ressource ! 

Partager cet article